Retour

Le Salon des métiers d'art de l'Estrie s'ouvre jeudi

La 26e édition du Salon des métiers d'art de l'Estrie prendra son envol ce mercredi au Centre de foires de Sherbrooke. Au total, 65 artisans, dont 15 nouveaux, exposeront leurs oeuvres, et ce, jusqu'à dimanche. 

Un texte de Geneviève Proulx

En plus de nombreux artistes locaux, d'autres de l'extérieur de l'Estrie sont invités à venir exposer lors de ce salon. « Pour combler la soif insatiable de nos visiteurs pour de la nouveauté, on fait appel à des artistes de l'extérieur. Nous allons chercher, dans les autres régions, des artistes que nous n'avons pas ici. Je pense à Monsieur Chaudron qui travaille l'étain. Il n'y a pas beaucoup de potiers d'art en étain au Québec. Le verre est à l'honneur cette année. Il y a beaucoup de jeunes qui sortent de l'École de verre de Montréal au Salon. Il y a beaucoup de designers aussi », explique la directrice générale de la Corporation des métiers d'arts de l'Estrie, Lyne Montmeny.

Les rebuts seront aussi à l'honneur. « On a tenté d'offrir au public un concours audacieux et original. Chaque année, on crée une section dans le salon qui est réservée à des oeuvres très particulières. Cette année, la thématique sera les nobles rejets. Les artistes sont très soucieux de leur matière. Ils l'aiment, la chérissent, ils la travaillent, la transforment avec amour, avec passion. Ils se retrouvent avec des retailles, des pièces manquées. Plutôt que de les envoyer aux rebuts, nous avons décidé de leur redonner une deuxième vie. C'est le défi que nous avons lancé aux artistes de créer des oeuvres avec les rejets », raconte Mme Montmeny.

La directrice soutient que de nombreux artisans valent le coup d'oeil. « Il y a de nombreux jeunes céramistes qui amènent une belle fraîcheur. Il y a une designer de Lac-Brome qui crée des vêtements à partir de voile de bateau, ça donne des produits très intéressants. C'est difficile de donner un coup de coeur : je les aime tous! »

Le Salon des métiers d'arts de l'Estrie sera ouvert jusqu'à dimanche, 17 h. Il en coûte 5 $ pour accéder au lieu d'exposition. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine