Retour

Le visage de l'agriculture sherbrookoise dévoilé

Un pas de plus a été franchi mercredi vers l'adoption du Plan de développement de la zone agricole (PDZA) de la ville de Sherbrooke. Un portrait des activités et de la zone agricole a été rendu public.

Il a été permis d'apprendre que la zone agricole représente 37 % du territoire de la ville de Sherbrooke et qu'on y trouve 28 entreprises de transformation agroalimentaire, entre autres. Les zones agricoles se retrouvent principalement

« La zone agricole est très importante dans cette ville urbaine. Elle peut changer la perception qu'ont les gens de leur ville. Cette ville qui est quand même la sixième en importance au Québec. Bien dans cette ville, il y a quand même 37 % du territoire qui est zoné vert. Il y a un autre 30 % qui est zoné rural. Ça fait 70 % du territoire qui nous amène à des endroits bucoliques, mais où il y a du développement économique », rappelle la conseillère municipale et présidente du comité consultatif agricole, Nicole Bergeron.

Entre 1993 et 2015, on a observé une baisse du nombre des entreprises agricoles de 28 % à Sherbrooke. Dans toute la région de l'Estrie, cette baisse n'est que de 10 %.

L'âge moyen des agriculteurs est de 48,3 ans : le plus bas de toute la région. La culture des fruits a connu une importante augmentation de 282 % entre 2010 et 2015, mais la culture des légumes est peu présente.

C'est aussi à Sherbrooke que l'on recense le plus grand nombre de commerces de détail alimentaires (235) et le plus grand nombre d'établissements de restauration (513).

Qu'est-ce qu'un PDZA?

« Un PDZA, c'est un outil que se donnent les acteurs d'un territoire pour savoir quelles sont les forces du milieu, quels sont les potentiels de développement et comment assurer la pérennité de l'agriculture. Ce n'est pas une exigence du gouvernement, mais c'est une démarche qui est hautement favorisée et appuyée financièrement », explique le conseiller en développement bioalimentaire au ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, Martin Paré.

Le PDZA de Sherbrooke sera adopté le 19 mars 2018 lors de la séance du conseil municipal. Les acteurs du milieu de l'agriculture sont d'ailleurs conviés à un forum visant à déterminer les orientations et les objectifs à favoriser pour assurer le plein développement de la zone agricole. Cette rencontre aura lieu le 28 septembre prochain à la Halte des pèlerins.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine