Retour

Légalisation de la marijuana : financer la prévention

L'Association québécoise des centres d'intervention en dépendance (AQCID), qui représente une centaine d'organismes au Québec, estime qu'un des principaux enjeux de la légalisation de la marijuana est le financement de la prévention.

« Il va falloir que les organismes de prévention soient dans tous les milieux scolaires. Présentement, avec le financement dont nous disposons, nous ne pouvons pas être dans toutes les écoles. Il va falloir éduquer les gens sur la légalisation du cannabis », explique Vincent Marcoux, directeur général de l'AQCID.

Le groupe a organisé une journée de réflexion jeudi dernier afin de discuter de l'après-légalisation. Une des préoccupations des intervenants dans le domaine est de savoir comment le gouvernement va disposer des revenus qui proviennent de la légalisation du cannabis. « Actuellement, il n'y a pas de structure pour assurer le financement des groupes en prévention auprès des jeunes et des adultes », explique M. Marcoux.

L’AQCID demande au gouvernement de se positionner publiquement sur l’utilisation des revenus qui seront générés par la vente légale du cannabis.

Le directeur général de l'Association estime que le gouvernement doit prendre en charge le côté prévention de la légalisation du cannabis. « On n'a pas été consulté et on aimerait rencontrer la ministre de la Santé, Jane Philpot, pour conscientiser le gouvernement au fait que les groupes qui travaillent en prévention des dépendances doivent avoir un coup de pouce financier pour protéger la population. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine