Retour

Léo Grandbois, champion du monde jeunesse de biathlon

Le biathlonien Léo Grandbois est devenu, mercredi, le troisième membre de la délégation canadienne à remporter le titre aux Championnats du monde jeunesse.

Le Sherbrookois s'est hissé sur la plus haute marche du podium à Bresno-Osrblie, en Slovaquie, grâce à une performance sans faille au12,5 km à sa première présence aux mondiaux jeunesse.

« C’est vraiment génial. Je suis tellement content et fier. Je suis un peu étonné. Chaque fois que je quitte la ligne de départ, je vise la victoire, mais je savais que la compétition serait féroce aujourd’hui, et j’avais un top 10 dans le viseur. Je suis vraiment fier à présent », a dit celui qui a signé un temps de 32 min 56 s 6/10.

Grandbois est le seul athlète sur les 101 en lice à avoir obtenu une note parfaite au tir.

« J’avais une concentration totale, une maîtrise totale au champ de tir. Les efforts que j’avais investis au cours des dernières semaines d’entraînement ont rapporté aujourd’hui. »

Son ancien entraîneur d’été, Jean-Philippe Le Guellec, a été le premier Canadien à réussir l'exploit à ces Championnats du monde. Il avait signé la victoire au sprint, en 2004, à Haute Maurienne Vanoise en France.

« Avant de venir ici, j’ai regardé les résultats de JP sur Internet, et j’ai lu des articles de presse sur sa victoire en 2004. C’est depuis toujours mon objectif de suivre dans ses pas, et le fait d’achever ce qu’il a achevé, c’est vraiment génial », a indiqué Grandbois.

« Le plus beau message que j’ai reçu aujourd’hui est venu de JP. Il m’a dit qu’il était vraiment fier de moi, et il m’a dit de continuer à foncer. J’ai le sourire fendu jusqu’aux oreilles depuis le moment où j’ai lu ce message », a-t-il renchéri.

Le Russe Said Kariumulla Khalili (34:11,5) a franchi la ligne d'arrivée en 2e position, devant l’Allemand Danilo Riethmueller (34:18,1).

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les plus beaux hôtels écologiques du monde