Retour

Les animaux pourraient avoir leurs propres viaducs sur l'autoroute 10

Des corridors pour animaux pourraient voir le jour au-dessus ou sous l'autoroute 10 dans les Cantons-de-l'Est. L'organisme Corridor appalachien planche sur le projet depuis quelques années. 

« Nous sommes un groupe avec des préoccupations de protection de la biodiversité sous l'angle de l'écologie et de la protection faunique », indique la directrice générale de Corridor appalachien, Mélanie Lelièvre.

Ces animaux ont à traverser du nord au sud, et pour les inciter à le faire au bon endroit, il serait possible de clôturer l'autoroute.

« Avec tout un travail d'analyse, on pourrait recommander des passages fauniques en des endroits critiques sur l'autoroute afin de permettre à la faune de passer de façon sécuritaire et on réduirait du même fait les colisions avec les usagers. »

En 2015, on a dénombré 150 accidents qui sont survenus avec des animaux sur la portion d'autoroute entre les sorties 78 et 115, près des monts Shefford et Bromont.

L'organisme a fait une demande d'aide financière à Québec afin de poursuivre son projet, auquel le ministère des Transports participe également.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine