Retour

Les Canton-de-l'Est en voie de devenir une destination incontournable pour le vélo de montagne

Un projet bénévole de sentiers de vélo de montagne remporte un vif succès à Sutton, contribuant ainsi à l'essor de ce sport dans les Cantons-de-l'Est, qui souhaite devenir une destination incontournable pour sa pratique.

L’organisme sans but lucratif Plein Air Sutton chapeaute ce projet en partenariat avec le mont Sutton. Les équipes ont travaillé d’arrachepied pour offrir, depuis la mi-juin, une vingtaine de kilomètres de sentiers dans la montagne pour les cyclistes. Depuis leur ouverture, une centaine d’entre eux sont venus y rouler chaque weekend.

« Les fins de semaine, c’est plein », affirme le président du conseil d’administration de Plein Air Sutton, Serge Canuel.

L’engouement pour le vélo de montagne ne semble pas être sur le point de s’essouffler dans les Cantons-de-l’Est. En plus de Sutton, Bromont, East Hereford et le mont Bellevue, à Sherbrooke, offrent tous des infrastructures prisées pour la pratique de ce sport.

Serge Canuel souligne que Plein Air Sutton a d’ailleurs des visées larges. L’organisme souhaite développer davantage le site pour que les Cantons-de-l’Est deviennent une référence pour le vélo de montagne.

« La topographie de Sutton nous permet d’envisager d’être aussi gros que Burke Mountain, dans l’est des États-Unis. Eux, ils ont 190 kilomètres de vélo de montagne. C’est une destination incontournable. On ne prétend pas être aussi gros, mais on a le terrain pour le devenir et le vouloir d’y arriver. »

Un projet entièrement bénévole

Une quarantaine de bénévoles ont travaillé pendant deux ans pour développer le réseau de sentiers.

« Les têtes de pioche » recrutent toujours, car l’expansion du site se poursuit. Le site, souligne la « tête de pioche » et cycliste Maude Desjardins, offre toutefois déjà des pistes pour les cyclistes de tout acabit.

« De plus débutant au plus avancé, tout le monde peut y trouver du plaisir » affirme-t-elle.

Fait à noter : les chiens et leurs propriétaires, à vélo ou non, sont les bienvenus à la montagne.

Plus d'articles

Commentaires