Retour

Les Carabins renversent le Vert & Or in extremis

Les Carabins de l'Université de Montréal ont comblé un retard de 16 points pour renverser le Vert & Or de l'Université de Sherbrooke, samedi, par la marque de 27-20.

Alors que le score était coincé à 20 partout en fin de match à Sherbrooke, Régis Cibasu a réussi un attrapé spectaculaire pour procurer une cinquième victoire d'affilée à l'Université de Montréal et ainsi lui permettre de conserver sa fiche immaculée.

Le quart Pierre-Luc Varhegyi a lancé le ballon à Cibasu le long des lignes de côté, un jeu de 53 verges avec moins d'une minute à faire au match qui aura finalement fait la différence.

Cibasu a été le meilleur de l'attaque montréalaise avec une récolte totale de 134 verges de gains aériens et 8 attrapés.

Un peu avant la mi-temps, Sherbrooke menait 19 à 3. Le Vert & Or a connu une deuxième demie catastrophique, inscrivant seulement un point sur un botté de dégagement trop long, mais il parvenait malgré tout à contenir la machine offensive montréalaise.

Simon Losier-Tremblay a permis aux Carabins de créer l'égalité à mi-chemin du quatrième quart. Le receveur a capté une courte passe de six verges et Montréal a réussi la transformation de deux points pour revenir au coude-à-coude avec Sherbrooke.

Le botteur David Deschamps a réussi trois placements dans la victoire.

Même si les Carabins avaient dominé leurs adversaires depuis le début de la saison avec une moyenne de points marqués par match de 61, l'entraîneur Danny Maciocia s'attendait à un duel difficile.

Maciocia avait même qualifié le Vert & Or de « bête noire » à la veille de ce premier de deux matchs contre l'Université de Sherbrooke.

Le circuit universitaire québécois fait relâche la semaine prochaine. Les Carabins accueilleront le Rouge et Or de l'Université Laval le 15 octobre au CEPSUM, tandis que le Vert & Or se mesurera à l'Université Concordia à domicile.

Plus d'articles