Retour

Les changements climatiques obligent les agriculteurs à changer leurs pratiques

Selon une étude publiée au début du mois d'août, le climat de l'année 2016 a montré de dangereux signes de transformations. Les températures ont atteint des niveaux sans précédent tout comme la production de gaz à effet de serre. Les agriculteurs de l'Estrie doivent aussi s'adapter à ces changements climatiques.

C'est le cas dans les vergers de la région qui commencent à accueillir les cueilleurs de pommes ces jours-ci. « L'agriculteur de 2017, d'une manière irrémédiable, doit s'adapter aux changements climatiques avec les précipitations extrêmes, avec les périodes de sécheresse prononcées, avec les températures moyennes qui ont abaissé. On n'a pas d'autres choix que de trouver des manières innovantes pour s'adapter à ces conditions parce qu'on a quand même l'obligation d'arriver, à la fin, avec un produit de qualité qui correspond aux attentes du client », explique le copropriétaire du Verger familial C.R., Marc Chiasson.

L'été froid n'aura que très peu d'impacts sur la quantité et la qualité des pommes produites.

Une récolte tardive dans les vignobles

Au Vignoble le Cep d'Argent de Magog, on espère que le soleil sera collaborateur. Sa présence est nécessaire à la photosynthèse qui dégradera les acides du raisin pour donner du sucre au fruit. Si le raisin n'est pas assez mûr au moment de la récolte, le fruit sera moins aromatique. Il est tout de même possible d'intervenir avec des souches de levure qui vont pallier aux arômes manquants.

Toutefois, la récolte sera plus tardive qu'à l'habitude. « Nous aurons une belle récolte encore cette année, c'est sûr et certain. Comme chaque année, les dernières semaines sont très importantes : ça prend du soleil. Nous, on peut intervenir sur la date de la récolte. On peut récolter jusqu'au 15 octobre parce que la période de gel s'est allongeée avec le réchauffement. Les premiers gels arrivent vers le 20 octobre. On a encore un mois et demi devant nous », le copropriétaire du vignoble, Jean-Paul Scieur.

Il faut environ 150 jours pour produire du raisin.

Plus d'articles

Commentaires