Retour

Les éducateurs physiques de la région de Granby cessent le bénévolat

Les éducateurs physiques de la Commission scolaire Val-des-Cerfs (CSVDC) annoncent une série de mesures pour protester contre les propositions du gouvernement dans le cadre du renouvellement de leur convention collective. Les négociations se poursuivent, mais le syndicat a rejeté les dernières offres patronales le 22 septembre. Il s'agit, selon eux, d'un recul par rapport aux offres initiales, déposées en décembre 2014.

Un texte de Geneviève Proulx

Dans un communiqué, les enseignants en éducation physique soutiennent « se sentir démotivés et plusieurs cachent mal leur désarroi. »

À partir de maintenant, les enseignants en éducation physique feront en sorte de respecter leur tâche de 32 heures de travail par semaine, et ce, par solidarité envers leurs collègues titulaires. Aussi, étant donné que le temps alloué à l'organisation des événements sportifs a été coupé, « les enseignants en éducation physique de la CSVDC mettent un genou à terre et dressent le drapeau blanc ».

Plusieurs activités suspendues

Ainsi la ligue de minibasket a été abolie pour cet automne. Au total, 16 équipes regroupant 175 élèves de cinquième et sixième année participaient à l'activité. La ligue fonctionnait grâce à la participation bénévole d'éducateurs physiques, d'enseignants et de parents. Les équipes s'entraînaient entre deux et quatre heures par semaine. 

Le tournoi annuel de minibasket n'aura pas lieu. L'an dernier, 60 équipes réunissant 500 élèves provenant de 23 écoles de la CSVDC avaient participé à l'événement.

Les enseignants d'éducation physique ne feront pas la promotion du Mois de l'activité physique. Plusieurs d'entre eux organisaient des activités, de façon bénévole, pour promouvoir l'activité physique dans leur école. Ils ne feront pas non plus la promotion de la rencontre de cross-country scolaire, comme proposé par le Réseau du sport étudiant du Québec. 

Ces mesures sont en vigueur jusqu'en janvier prochain. Pour les événements prévus en 2016, les enseignants en éducation physique prendront des décisions en fonction des négociations avec le gouvernement à ce moment-là. 

Plus d'articles

Commentaires