Retour

Les employés de Sintra veulent conserver les horaires de travail

Les employés syndiqués de Sintra, située dans le Canton-de-Hatley dénoncent les changements d'horaire que souhaite mettre en place l'employeur. Selon le syndicat, cette situation retarde les négociations pour le renouvellement de la convention collective.

Présentement les employés travaillent neuf heures par jour du lundi au jeudi, et quatre heures le vendredi avant-midi. L'employeur suggère qu'ils effectuent plutôt quatre quarts de travail de dix heures.

« Si on les oblige à travailler sur les 10 heures, il y a déjà deux employés qui vont devoir, à cause d'obligations familiales, aller se chercher un emploi ailleurs. En 2018, il faut faire des relations de travail différentes. Il faut conserver les employés qu'on a pour pouvoir conserver l'expertise », souligne le président de la CSN-Estrie, Denis Beaudin.

Denis Beaudin souligne que les négociations sont au point mort parce que les deux parties ne s'entendent pas sur la question des horaires. Les clauses salariales n'ont pas encore été abordées.

La convention collective est échue depuis le 31 décembre 2017. L'usine compte 14 employés syndiqués affiliés à la CSN.

Pour se faire voir et dénoncer la situation, les employés ont apposé des autocollants de la CSN et des drapeaux devant l'usine.

Plus d'articles