Retour

Les étudiants transgenres peuvent choisir leur prénom au Cégep de Sherbrooke

Les étudiants transgenres du Cégep de Sherbrooke n'ont plus à craindre une sortie de placard involontaire. Ils peuvent maintenant faire inscrire le prénom qu'ils portent réellement sur les listes de classes et les documents officiels de l'établissement.

Chaque année, plusieurs étudiants devaient rencontrer individuellement chacun de leurs professeurs, afin d'expliquer que le prénom apparaissant sur la liste de présence ne correspondait pas à leur identité de genre.

« Je me mets dans la peau de ces personnes-là. Avoir à expliquer à sept ou huit professeurs une situation sensible et délicate, ça devenait un facteur de stress pour eux. Éliminer ça complètement, ça facilite l'intégration », affirme Martin Lambert, directeur des affaires étudiantes et communautaires au Cégep de Sherbrooke.

Session après session, ces situations inconfortables généraient de l'anxiété chez ces étudiants, selon lui.

Une demande qui ne date pas d'hier

L'Association des étudiants du Cégep de Sherbrooke (AECS) avait déjà mis de l'avant ce désir de faciliter le changement de nom depuis plusieurs années. La nouvelle politique est donc une avancée importante pour l'AECS. 

L'étudiant devra effectuer une requête auprès d'une seule personne.

Le nombre d'étudiants transgenres inscrits au Cégep de Sherbrooke n'est pas connu, mais une demande de modification de nom a déjà été faite depuis cette annonce. 

Depuis plus d'un an, l'administration du Cégep de Sherbrooke était en discussion avec le fournisseur informatique Skytech, afin qu'il permette plus facilement des modifications au nom légal de ces étudiants dans son système administratif.

Une quarantaine d'autres établissements scolaires utilisent le même système. Ils seraient donc en mesure de mettre en place un système semblable pour leurs étudiants.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine