Retour

Les idées de Sylvie Bernier pour un Québec en forme 

La médaillée olympique Sylvie Bernier était de passage à Orford jeudi pour participer à un colloque sur les saines habitudes de vie. L'ambassadrice en a aussi profité pour lancer le livre Pour un Québec en forme.

Un texte de Brigitte Marcoux

Le recueil est un regroupement d'initiatives mises de l'avant un peu partout au Québec pour témoigner de la vitalité du mouvement Québec en forme. « C'est un livre d'inspiration qui s'adresse à tout le monde, autant les parents et les professeurs que les élus et les maires » , explique Sylvie Bernier, médaillée d'or en plongeon aux Jeux olympiques de 1984.

L'ancienne athlète se réjouit de la nouvelle politique gouvernementale de prévention en santé lancée la fin de semaine dernière, mais elle estime qu'il y a encore beaucoup à faire.

Un exemple? Le gouvernement pourrait augmenter les taxes sur le tabac et implanter une taxe sur les boissons sucrées, comme l'exige le Regroupement pour un Québec en santé. 

Sur le pouvoir des municipalités

L'ex-maire de Sherbrooke Jean Perrault participait également à ce colloque à titre de conférencier. Pour lui, les saines habitudes de vie passent aussi par les instances municipales. 

« À Sherbrooke, par exemple, dans la construction du boulevard René-Lévesque où il y aura une école, est-ce qu'on pourrait faire en sorte que le zonage interdise dans ce secteur les commerces de malbouffe? », demande-t-il. 

L'auteur du rapport Perrault, publié il y a 12 ans, estime qu'il s'agit d'un bon moment pour que les citoyens militent en ce sens et demandent un zonage approprié dans ce secteur, qui est un champ vierge actuellement.

Devant les participants à ce colloque, l'ex-maire de Sherbrooke a également souligné que l'obésité chez les jeunes ne diminue pas et que les saines habitudes de vie sont encore très difficiles à atteindre.

Plus d'articles