Retour

Les jeunes de la Poudrière de Drummondville se rassemblent pour la paix en Syrie

La situation en Syrie continue de susciter beaucoup de réactions et d'émotions un peu partout dans le monde. C'est aussi le cas à Drummondville, où un sit-in a été organisé à l'école La Poudrière, en soutien aux réfugiés syriens.

L'idée a été lancée par l'enseignante d'anglais Marie-Soleil Dubois. En voyant les images du conflit syrien, elle s'est dit qu'elle ne pouvait rester les bras croisés.

« J'ai vu les nouvelles comme beaucoup de gens et tout de suite j'ai pensé à nos élèves en francisation. Je me suis demandé comment eux allaient dans cette situation-là parce que ça va de mal en pis. Je me suis dit qu'il fallait qu'ils sentent notre soutien face à ces événements-là », explique Mme Dubois.

Elle a parlé de son idée à ses collègues et tous se sont mobilisés. Marie-Soleil Dubois souhaitait organiser quelque chose de simple, d'efficace et de rapide, surtout en voyant que les événements se bousculaient là-bas, avec l'intervention américaine, jeudi. Elle a reçu le feu vert de la direction et l'événement a eu lieu, vendredi.

« À la récréation, on avait plus de 200 élèves assis par terre et qui faisaient le signe de paix avec nos élèves syriens qui étaient à l'avant de ce mouvement-là. C'était très émotif. Il y avait des élèves qui avaient fait des affiches avec le signe de paix », confie l'enseignante.

La classe de francisation compte dix réfugiés syriens. « On voyait que certains étaient très contents, d'autres très émotifs face à ce qui se passe. On a vraiment l'impression qu'on ne peut rien faire face à cette situation. Juste de sentir qu'on était derrière eux, je pense que ça les touchait », ajoute-t-elle.

Une lettre sera aussi envoyée aux deux ordres de gouvernement et sera publiée sur les réseaux sociaux.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine