Retour

Les jeunes Estriens sensibilisés aux dangers au travail

Chaque jour, 29 jeunes de 24 ans et moins subissent un accident de travail au Québec. Pour promouvoir la santé et la sécurité au travail, l'Escouade jeunesse de la CSST a rencontré 1200 jeunes de l'Estrie cet été. Chaque année, six jeunes meurent à la suite d'un accident de travail au Québec et 24 autres subissent une amputation. Au total, 11 000 jeunes chaque année sont touchés par un accident de travail.

Un texte de Geneviève Proulx

Depuis le début de l'été, Elsa Racine et Amélie Lauzière-Roy se promènent dans les entreprises de l'Estrie pour sensibiliser les jeunes aux dangers au travail. Cette initiative semble porter des fruits, car on note une diminution du nombre d'accidents. « Je crois qu'il y a un vent de changement qui s'en vient et les jeunes, on le voit, sont vraiment sensibilisés. On leur parle aussi des conséquences qu'un accident peut avoir et je pense que ça les touche beaucoup », raconte Elsa Racine. « Ce n'est pas nécessairement parce qu'ils sont négligents ou qu'ils tentent leur chance s'ils ont plus d'accidents, c'est parce que les jeunes commencent des nouveaux emplois », explique sa collègue, Amélie Lauzière-Roy.

Au pont de bois, une entreprise en réinsertion sociale, le directeur général, Benoît Fontaine, précise que la sécurité au travail est plus qu'une priorité, mais l'escouade y revient quand même chaque année. « Ces jeunes-là ont un dynamisme et ils transmettent vraiment des valeurs parce que la santé et sécurité, ce n'est pas une priorité, une priorité, ça se change. Une valeur, c'est dans  nous. Il faut que ce soit interne et que cela dure 24 heures sur 24 », dit-il.

Dans cette entreprise, le travail de sensibilisation est important selon le formateur Jonathan Vallières, car les jeunes n'ont, la plupart du temps, aucune expérience de travail manuel. « Au départ, c'est très dangereux parce que les gens ne connaissent pas les machines. Par la suite, quand les gens prennent de la rapidité et de l'expérience. Là, c'est de l'inattention. Quand il y a beaucoup de répétition, là ça peut devenir dangereux. Alors, il faut demeurer très concentré au moment où on a plusieurs pièces à faire sur la même machine.

L'Escouade jeunesse sera de retour pour une 15e saison l'été prochain.

Plus d'articles

Commentaires