Retour

Les Maisons Oxygène demandent un financement stable à Québec

Le réseau de Maisons Oxygène, qui hébergent des hommes en difficulté, demande un financement stable à Québec.

Les dirigeants ont tenu un point de presse en compagnie de députés péquistes, jeudi, à l'Assemblée nationale. On compte 11 maisons du genre au Québec, mais une seule est reconnue et financée.

« Ça fait 4 ans qu'on est en contact régulier avec le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS), en attente d'une réponse. J'aurais aimé aujourd'hui savoir que quelqu'un du gouvernement s'engage pour assurer la pérennité des maisons Oxygène, mais ce n'est pas le cas. On a jusqu'au 30 juin », a affirmé la directrice de la Maison de Sherbrooke, Sarah Gaudet.

« Ce qu'on veut, c'est qu'il y ait un porteur de dossier au gouvernement. Que ce soit la ministre Lucie Charlebois ou quelqu'un d'autre. On veut que quelqu'un se lève, parce qu'on leur dise de s'en occuper eux-mêmes, c'est leur dire non », a pour sa part lancé le porte-parole du Parti québécois en matière de services sociaux, Jean-François Lisée.

Plus d'articles

Commentaires