Retour

Les milieux syndicaux et communautaires lancent la Campagne 5-10-15

La hausse du salaire minimum à 15 $ de l'heure est au coeur des revendications portées par cette campagne. Pour les organismes, cette mesure est « la seule façon de permettre aux personnes gagnant un revenu modeste de sortir de la pauvreté et de la précarité. Même en travaillant à temps plein, une personne qui gagne le taux du salaire minimum actuel n'arrive pas à se sortir de la pauvreté. Si elle vit seule, son revenu lui permet tout au plus de répondre à ses besoins de base. La situation est particulièrement critiques parmi les femmes qui occupent souvent des emplois précaires et à temps partiel », peut-on lire dans un communiqué.

Outre l'augmentation du salaire minimum, la Campagne 5-10-15 demande que toute personne qui travaille dispose de son horaire cinq jours ouvrables à l'avance et qu'elle puisse s'absenter, avec salaire, durant dix journées pour des raisons familiales ou pour cause de maladie.

Un site internet a été mis en ligne afin de présenter la campagne et pour démystifier les impacts d'une augmentation du salaire minimum.

Plus d'articles