Parmi les préjugés qui entourent les milléniaux, cette génération d'adultes nés entre 1980 et 1994, il y a celui qui veut que ces jeunes ne veuillent pas travailler? Selon une étude réalisée par Deloitte, une très grande majorité d'entre eux ne se voient pas rester plus de cinq ans à la même place. Qu'en est-il réellement?

Louis-Philippe Bourdeau et Fanny Lachance-Paquette en ont discuté avec huit d'entre eux dans le cadre d'une nouvelle chronique sur les milléniaux. Leur chronique sera présentée aux deux semaines à C'est pas trop tôt en Estrie, les mardis à 8 h. 

Plus d'articles