Retour

Les organismes communautaires de l'Estrie donnent leur 4 %

Plus de 120 travailleurs du milieu communautaire ont manifesté devant les bureaux du député provincial de Sherbrooke, Luc Fortin, mardi midi.

Les manifestants sont venus remettre, de manière symbolique, au ministre responsable de l'Estrie, des relevés de fin d'emploi « pour organismes gravement malades et sous-financés, pour cause de surcharge de travail, manque de fonds, maladie/blessure, congé de compassion ».

Par ce geste, les travailleurs du milieu communautaire souhaitent signifier au gouvernement que le sous-financement des organismes « a des conséquences désastreuses sur les organismes et la population. » « Les organismes sont épuisés, plusieurs doivent se tourner vers des ententes de service ou des campagnes de financement qui n'arrivent pas à compétitionner la Fondation du CHUS ou de l'Université », soutient la directrice du Regroupement des organismes communautaires de l'Estrie, Claudelle Cyr.

Les organismes ont rappelé que 4 %, c'est aussi ce que représentent « les piètres annonces faites dans le dernier budget pour le communautaire : 19 millions de dollars sur les 475 millions réclamés. »

Selon une analyse, les 250 organismes communautaires de l'Estrie auraient un manque à gagner total de 35,6 millions de dollars. « Le sous-financement a des impacts importants sur les conditions de travail. Le salaire de plusieurs travailleurs n'atteint même pas 28 000 $ par an. À cela, ajoutons les périodes "obligées" de fermeture économique de plusieurs organismes qui mettent les travailleurs à pied temporairement », note le coordonnateur de la TROVEP Estrie, Alexandre Lavallée.

Une capacité de financement limitée

Le député Luc Fortin ne conteste pas la légitimité des demandes, et reconnaît que les organismes communautaires jouent un rôle important dans la vie des Estriens. Toutefois, il soutient que la capacité financière du gouvernement n'est pas « illimitée », et qu'il est nécessaire de prendre des décisions en fonction de la « capacité de payer des Québécois ».

Luc Fortin rappelle également que lors du dépôt du dernier budget, les organismes communautaires soutenus par le ministère de la Santé ont reçu 80 M$ de plus sur une période de 5 ans. Plusieurs organismes de la région, souligne-t-il, ont également bénéficié de bonifications de leur programme d'aide au cours des dernières semaines.

Plus d'articles

Commentaires