Retour

Les plaisirs coupables de l'Orchestre symphonique de Sherbrooke

L'Orchestre symphonique de Sherbrooke (OSS) propose un concert le dimanche 28 février, où les plaisirs coupables volent la vedette.

Un texte d'Anik Moulin

Au programme, 19 pièces, très courtes, de trois ou quatre minutes chacune. Ce sera donc un concert rythmé. On retrouve parmi les compositeurs, entre autres, Pachelbel, Brahms, Prokofiev, Mozart et Bizet.

Par ailleurs, Maestro Stéphane Laforest est enchanté devant les assistances presque toujours complètes des concerts de l'OSS.

Dans la programmation de ce concert, il y a également une pièce du compositeur allemand Wagner. L'antisémitisme de celui-ci et l'appropriation de sa musique par les nazis ont souvent été source de controverse. 

Avec la triste affaire Claude Jutra, le chef d'orchestre est-il capable de départager l'oeuvre de l'artiste? La réponse est oui. Un créateur peut être génial dans une sphère de sa vie et être quelqu'un qui ne fonctionne pas bien dans la société.

Les plaisirs coupables, le dimanche 28 février, au Centre culturel de l'Université de Sherbrooke

Plus d'articles