Retour

Les problèmes de sommeil des enfants : comment y remédier?

Les problèmes de sommeil chez les tout-petits sont très communs. Selon les recherches, de 25 à 30 % des enfants ont de tels troubles. Ces situations sont très difficiles à gérer pour de nombreux parents. Mais comment y remédier et faire en sorte que tout le monde reprenne un rythme noctune normal?

Les spécialistes considèrent qu'il y a un problème lorsque la situation persiste plus de trois mois. Les troubles sont variés : difficulté à se calmer, à s'endormir par lui-même, mauvaise habitude nocturne, avoir besoin d'aide pour se rendormir sont parmi les problèmes les plus communs. 

C'est dès l'âge de quatre mois que l'on peut observer les premiers troubles du sommeil chez les bébés. Selon les recherches effectuées sur le sujet, le cerveau des bébés est assez mature pour faire des nuits complètes lorsque le bébé a quatre mois.

« Selon les âges, il y a différents aspects qui entrent en ligne de compte. Par exemple, un bébé qui a d'un an jusqu'à 18 mois se réveille la nuit et a besoin d'aide pour se rendormir. Souvent le soir, il peut avoir besoin d'aide pour s'endormir, le parent doit rester près. Ensuite, à partir de deux ans, l'enfant va commencer à négocier, à tester les limites. Il peut y avoir de l'anxiété, des cauchemars. Ce sont des choses normales, mais qui deviennent anormales quand ça arrive plusieurs fois par semaine, plusieurs fois par nuit », indique l'auteure du livre Enfin je dors... et mes parents aussi et infirmière clinicienne à la Clinique du sommeil de l'Hôpital Rivière-des-Prairies, Evelyne Martello. 

Les problèmes de sommeil amènent un cercle vicieux. L'incapacité de dormir des enfants fait en sorte que les parents sont fatigués. Pour appliquer les différentes techniques, ça prend de la patience, ce que les parents n'ont pas lorsqu'ils sont fatigués. « Pour changer les habitudes de sommeil chez les jeunes bébés, il faut compter de trois à quatre jours. Pour les plus vieux, ça peut aller jusqu'à deux semaines », soutient-elle. 

Technique controversée

Différentes techniques existent pour corriger les problèmes. La plus populaire, et probablement la plus controversée, est la technique du 5-10-15 appelée aussi la méthode Ferber. Ainsi, si l'enfant s'éveille ou pleure, les parents doivent attendre cinq minutes avant d'aller voir leur enfant pour une première fois. Ensuite, ils doivent attendre dix minutes, puis 15 minutes. 

D'autres techniques existent, mais elles sont plus longues. « Il faut savoir ce qu'on veut comme parent », ajoute Mme Martello. 

Des études décrient ce type de techniques pour aider les enfants à s'endormir. « La nuit aussi les enfants ont besoin de nous : pourquoi les méthodes "d'apprentissage du sommeil" sont à déconseiller » est l'une d'elles. Une vingtaine d'experts, dont des pédiatres, désapprouvent le 5-10-15 comme technique.

Selon les auteurs de l'étude, il faut apprendre à l'enfant à communiquer. En le laissant pleurer, on apprend à l'enfant que ses pleurs n'ont pas de valeur communicative. Certains spécialistes suggèrent plutôt la prise en charge aimante, le cododo, le contact physique, la douceur de la parole pour venir à bout des problèmes d'endormissement. Selon eux, cela crée un attachement qui renforce la confiance et l'estime. 

Tous les spécialistes s'entendent toutefois pour dire qu'il n'y a pas d'âge pour faire ses nuits et que tous les enfants, ou presque, finiront par dormir toute la nuit. 

D'après les informations d'Émilie Richard

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine