Retour

Les producteurs de lait manifestent au poste frontalier de Stanstead

Une cinquantaine de producteurs laitiers ont manifesté jeudi midi au poste frontalier de Stanstead. Ils souhaitent rappeler au nouveau premier ministre, Justin Trudeau, l'urgence de revoir certaines clauses des ententes de libre-échange entre le Canada et les États-Unis.

C'est surtout l'importation de protéines laitières en dehors du système de gestion de l'offre qui pose problème aux producteurs de lait du Québec. Selon eux, il y a un flou juridique dans la réglementation qui encadre le libre-échange entre le Canada et les États-Unis. C'est ce qui permet aux protéines laitières d'échapper au système de gestion de l'offre. 

Ces derniers affirment perdent énornément d'argent sur les marchés internationaux. 

Les protéines laitières sont un sous-produit du lait qui est filtré et concentré jusqu'à cinq fois. Ce produit est utilisé dans la fabrication de fromage, entre autres, à coût moindre. 

Justin Trudeau, en campagne électorale, avait promis de revoir les règles et pratiques en vigueur dans l'industrie.

Les manifestants sont partis de l'aréna Pat-Burns et ont marché jusqu'au poste frontalier. Plusieurs étaient à bord de tracteur.

Le vice-président des producteurs de lait de l'Estrie, Marcel Blais, a pris la parole pour expliquer les dommages causés à la production laitière canadienne par les importations de protéines laitières américaines en dehors du système de gestion de l'offre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine