Retour

Les professionnels du gouvernement du Québec manifestent à Sherbrooke

Une centaine de membres du Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), en grève générale cet avant-midi, ont manifesté au centre-ville de Sherbrooke pour dénoncer l'impasse dans les négociations avec le gouvernement.

Pendant 2 h 22, ce 22 novembre, ils ont marché et « tourné en rond » aux coins des rues King et Belvédère illustrant « l'état des négociations ». Tous ces 22 sont utilisés « pour représenter l'écart salarial de 22 % par rapport au personnel qui effectue le même travail partout ailleurs au Québec ». Par exemple, selon le syndicat, un analyste en procédés informatiques est payé 130 000 $ par année à la Ville de Montréal alors que le salaire maximal pour ce travail est de 75 000 $ par année pour les employés du gouvernement du Québec.

Le SPGQ est le seul syndicat à n’avoir pas encore conclu d’entente avec le gouvernement du Québec pour le renouvellement de leur convention collective, 600 jours après le début des négociations.

D’autres rassemblements des professionnels du gouvernement sont prévus ailleurs au Québec, entre autres à Québec, Montréal, Trois-Rivières et Rimouski.

Le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec compte 17 000 membres

Plus d'articles