En cette journée mondiale des enseignants, les professeurs du réseau collégial ont tenu des piquets de grève symboliques devant les établissements de la province avant la tenue des cours.

Ils souhaitent sensibiliser les étudiants et la population aux effets des compressions en éducation. Les enseignants veulent également dénoncer l'absence de progression à la table de négociation.

« Samedi, nous étions 150 000 à marcher dans les rues de Montréal, aujourd'hui nous sommes en action dans notre cégep. Les demandes de recul patronales sont trop importantes, notamment pour les précaires, mais également pour l'ensemble du réseau collégial. Nous profitons de la Journée mondiale des enseignantes et des enseignants pour rappeler que les positions patronales dans la présente négociation auront des effets néfastes sur l'éducation si elles se concrétisent », explique Nicole Lefebvre, vice-présidente de la FNEEQ-CSN.

D'autres moyens de pression sont à venir, puisque les syndicats d'enseignants du réseau collégial ont voté en faveur d'une grève tournante de six jours. Les dates de grève n'ont toutefois pas été annoncées.

Voici un aperçu des manifestations à travers le Québec :

Sept-Îles

Rouyn-Noranda

Sherbrooke

Gatineau

Rivière-du-Loup

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine