Retour

Les réfugiés parrainés par l'Église syriaque continuent d'arriver à Sherbrooke

L'Église syriaque Saint-Éphrem a accueilli mardi soir à Sherbrooke de nouvelles familles de réfugiés venues d'Irak et de Syrie. Ces dernières s'ajoutent à la quinzaine de familles qu'elle a déjà reçues depuis le début de l'année.

La communauté religieuse continue de pousser pour parrainer de nouveaux réfugiés. L'an dernier, elle a accueilli une quarantaine de familles.

Le vice-président du comité exécutif de l'Église, Alain Haddad, note cependant que le processus d'accueil est au ralenti depuis que le gouvernement Trudeau a annoncé l'arrivée de 25 000 réfugiés syriens au Canada.

« Actuellement, nos demandes - les candidats qu'on veut accueillir - rentrent beaucoup plus lentement à cause, j'imagine, du surplus d'ouvrage que le fédéral a avec tous les réfugiés syriens situés dans des camps », suggère-t-il.

Il espère recevoir une quarantaine d'autres familles de réfugiés d'ici la fin du mois de décembre, mais rien n'est moins sûr, selon lui.

Des trois ou quatre familles qui sont arrivées mardi, vers 23 h, une est originaire de Syrie et les autres sont d'Irak.

Selon M. Haddad, il s'agit toutefois d'une exception. La majorité des familles qu'ils accueillent sont de Syrie.

« Ça a l'air de s'être calmé [en Irak]. Depuis un an à deux ans, le trouble se passe en Syrie alors on reçoit plus », précise-t-il.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine