Retour

Les sapins de Noël, bienvenus au CIUSSS de l'Estrie-CHUS

Une publication Facebook a semé la controverse en fin de semaine parce qu'il n'y avait pas de sapins de Noël installés sur les toits des hôpitaux de Fleurimont et de l'Hôtel-Dieu ainsi qu'à la place Royer en lien avec des possibles accomodements raisonnables. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CIUSS) de l'Estrie-CHUS remet les pendules à l'heure.

Selon madame Émond, les sapins sur les toits des établissements ne sont plus installés depuis quelques années pour des raisons de sécurité et de respect du code du bâtiment en lien avec l'électricité. « À l'Hôtel-Dieu, le sapin se trouvait trop près du bord, les employés auraient été obligés de porter des harnais et ils ne sont pas formés pour ça », explique-t-elle.

Pour ce qui est du sapin qui décore la place Royer à l'Hôtel-Dieu c'est un arbre naturel qui est choisi à tous les ans. Il est donc installé plus tard.

D'ailleurs des sapins de Noël peuvent être vus dans différents lieux, comme des halls d'entrée ou des salles d'attente du CIUSSS de l'Estrie-CHUS.

La publication, publiée sur la page Facebook du Syndicat des travailleuses et travailleurs du CHUS-CSN, a suscité plus de 400 commentaires et a été partagée plus de 2000 fois.

Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS a informé la CSN qu'une page porte son nom et qu'elle est active. Il revient donc à l'instance syndicale d'intervenir.

Plus d'articles