Ce sont 1000 tonnes de matières compostables de plus qui ont été amassées dans les bacs bruns au cours de l'année 2017 à Sherbrooke.

C'est l'une des données qui ressort du Bilan 2017 de la gestion des matières résiduelles du secteur résidentiel présenté lundi au conseil municipal de Sherbrooke.

Cette augmentation de 7 % peut s'expliquer par le surplus d'herbes collectées lors des pluies de mai et juin 2017.

En moyenne, chaque citoyen composte le quart de ses matières résiduelles. Un peu plus de 34 % de ses déchets prennent le chemin du bac vert alors que le reste (41%) finit au dépotoir.

Aussi, on note une augmentation de 10 % des visites dans les deux écocentres de Sherbrooke. Au total, près de 120 000 personnes ont permis de valoriser 1200 tonnes de matières.

D'ici 2020, la Ville souhaite recycler 80 % du papier, carton, plastique, verre et métal. L'objectif est de traiter 89 % des matières résiduelles organiques et de valoriser 85 % du béton, brisque et asphalte. Aussi, on souhaite acheminer 70 % des résidus de la construction vers un centre de tri.

Plus d'articles

Vidéo du jour


9 choses à savoir sur Meghan Markle