Retour

Leurre informatique : deux arrestations en moins d'une semaine à Magog

En quelques jours, les policiers de la Régie de police de Memphrémagog ont arrêté deux hommes relativement à des activités de leurre d'enfant sur Internet. 

Dans un premier temps, un homme de 25 ans, Carl Champigny, de Sherbrooke, a été arrêté samedi dernier. Il est accusé d'être entré en communication avec une personne de moins de 16 ans en vue de commettre un crime et de possession d'arme prohibée, soit un pistolet à impulsion électrique.

C'est une femme de 35 ans qui se faisait passer pour une jeune fille de 14 ans sur les médias sociaux qui a été contactée par l'accusé. Dans les échanges qu'ils ont eus, l'homme aurait sollicité des gestes de nature sexuelle. Un rendez-vous entre les deux a été convenu et c'est à ce moment que la dame a alerté les policiers.

L'homme, qui a comparu mardi, a été relâché.

Deuxième arrestation

Au cours des dernières semaines, sept jeunes filles de Magog, âgées de 14 à 16 ans, ont été abordées sur Facebook par un homme qui disait avoir besoin d'une gardienne d'enfants ou d'une femme de ménage à son domicile de la rue du Ruisseau-Rouge, à Magog. Trois d'entre elles ont accepté l'offre et se sont présentées au domicile du suspect. L'une des adolescentes a été victime de contact sexuel le 16 avril. 

Frédéric Beaudoin, 32 ans de Magog, a été arrêté jeudi et a comparu vendredi au palais de justice de Sherbrooke sous des accusations de contact sexuel, de possession de cannabis et d'avoir communiqué avec des personnes de moins de 16 ans par informatique en vue de faciliter la commission d'un crime.

Il reste incarcéré jusqu'à son retour devant le juge, lundi.

Plus d'articles

Commentaires