Retour

Ligne de haute tension Québec-New Hampshire :  des critiques et quelques appuis pour Hydro-Québec

Le projet de ligne de haute tension entre le Québec et le New Hampshire a été critiqué par plusieurs à la deuxième consultation du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement, mercredi soir, à Sherbrooke.

Un texte de Carl Marchand

Le tracé proposé traverserait la forêt Hereford. Un scénario incompatible avec la mission du territoire protégé, ont avancé les responsables du secteur.

« Il faut se permettre d'envisager toutes les options. Ça veut aussi dire remettre en question les façons de faire dans la construction », a affirmé Dany Senay, directeur de Forêt Hereford.

Hydro-Québec indique pour sa part que le trajet choisi est celui qui a le moins d'impact sur l'environnement. La forêt Hereford, avec sa superficie de 5 400 hectares, est pratiquement impossible à éviter, soutient la société d'État.

« On a regardé des scénarios pour passer plus à l'est, mais vraiment, là aussi, il y avait beaucoup d'impacts. Un projet, malheureusement, ce n'est jamais sans impact. On tente de faire le meilleur tracé », a précisé Carole Charest, chargée de projet en environnement chez Hydro-Québec.

Des appuis du secteur économique

La construction de la ligne de haute tension est évaluée à 125 millions de dollars, dont 112 seraient investis au Québec. Deux regroupements ont accordé leur appui au projet, soit la Fédération des chambres de commerce et Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ).

« Il s'agit pour nous d'un important projet de développement économique. Ce n'est pas comme s'il y en avait des dizaines et des centaines au Québec, des projets d'envergure de ce genre », a affirmé le PDG de MEQ, Éric Tétrault.

« Quand on les a, il faut savoir les appuyer, s'ils sont appuyables bien sûr », a-t-il ajouté.

Les audiences se poursuivent jeudi à Sherbrooke. Le BAPE doit déposer son rapport au ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, David Heurtel, au plus tard le 25 janvier prochain, et ce dernier devra le dévoiler au plus tard le 26 mars.

Plus d'articles