Retour

Lock-out chez Sogesco : 930 élèves privés de transport à la Commssion scolaire Val-des-Cerfs

Quelque 930 élèves des commissions scolaires Val-des-Cerfs et Eastern Townships sont toujours privés de transport scolaire à cause d'un lock-out décrété par Sogesco, l'un des transporteurs du secteur. C'est à l'école primaire Mgr-Desranleau de Bedford où la situation est la plus problématique : 203 élèves sur 280 ne peuvent pas prendre l'autobus matin et soir. 

L'avis de lock-out a été déposé aux commissions scolaires vendredi dernier, mais l'employeur a exercé son droit à compter de mercredi. 

Une mise en demeure a été envoyée à Sogesco les avisant que si le transport ne reprenait pas d'ici sept jours, le contrat sera annulé et octroyé à une autre entreprise.

À l'aube des examens de fin d'année, on veut s'assurer que les élèves se rendent bien à l'école. Mercredi, une dizaine d'enfants n'ont pas pu se rendre en classe faute de transport. « On demande aux parents qui ont des difficultés de transport à contacter la direction de l'école de leur enfant. Nous voulons faciliter le réseautage entre parents », indique le directeur général par intérim à la Commission scolaire Val-des-Cerfs, Éric Racine.

Une vingtaine de chauffeurs d'autobus sont touchés par le conflit. Ils étaient présents, jeudi matin, devant les écoles pour expliquer aux parents que ce n'étaient pas eux qui avaient déclenché la grève, mais que c'était une décision de l'employeur.

Le conflit de travail a rebondi jusqu'à l'Assemblée nationale mercredi. Le chef de la CAQ, François Legault, a qualifié la situation « d'inacceptable ». 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine