Retour

Marc Garneau soutient que la sécurité ferroviaire est « sa priorité absolue »

Deux jours après son assermentation, le nouveau ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, assure qu'il fera de la sécurité ferroviaire sa priorité. Les citoyens de Lac-Mégantic seront également au coeur de ses décisions.

Un texte de Geneviève Proulx

Le nouveau ministre est en période d'apprentissage. Il rencontre les fonctionnaires du département des transports afin de bien comprendre les enjeux liés aux différents dossiers dont M. Garneau vient d'hériter, notamment ceux concernant Lac-Mégantic. 

« Ce que j'ai à dire aux gens de Lac-Mégantic, c'est que je suis en train d'apprendre tous les détails du dossier. J'avais eu l'occasion d'aller au premier anniversaire de cette tragédie. J'étais à la messe commémorative. J'ai marché dans les rues de la ville et même à l'endroit où le train a commencé à rouler, à 11 km de Lac-Mégantic. Je connais donc la géographie de la situation. En tant que ministre des Transports, la sécurité ferroviaire est une priorité absolue parce qu'il y a tellement de marchandises et de produits qui traversent notre pays par chemin de fer. Je peux assurer à la population de Lac-Mégantic que je me pencherai avec beaucoup d'énergie sur le dossier. »

Marc Garneau assure qu'il aura quelque chose à annoncer dans les jours à venir aux gens de Lac-Mégantic. Il a toutefois refusé d'entrer dans les détails. « Je sais que la Ville aimerait une voie de contournement, mais je dois aussi rencontrer les gens qui travaillent à Transports Canada pour avoir un portrait juste de la situation et pour connaître les deux côtés du dossier. »

L'état des rails au pays est également une priorité pour Marc Garneau. « Il y a tellement de trains qui roulent à travers le Canada. Les gens n'en sont pas toujours conscients. Il y a énormément de transports de toutes sortes de produits, des ressources naturelles, des produits chimiques, des produits qui sont parfois dangereux. Pour moi, la clé, c'est d'avoir suffisamment d'inspecteurs qui ont une routine qui permet de mettre en place une sécurité de nos rails. »

Sécurité des DOT-111

« Les DOT-111 qui transportent, entre autres, le pétrole doivent être modernisés pour qu'ils soient plus sécuritaires. L'autre chose, je le répète, c'est la question des inspections. Si les trains eux-mêmes ou les rails ne sont pas sécuritaires, ça augmente la possibilité d'un grave problème », ajoute-t-il. 

Plus d'articles

Commentaires