Retour

Marché immobilier : plus haut niveau de ventes en 5 ans à Sherbrooke

Selon les plus récentes statistiques publiées par la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ), Sherbrooke arrive au deuxième rang des régions métropolitaines où la croissance de ventes de maisons unifamiliales a été la plus forte en 2016.

Au cours de la dernière année, les ventes de maisons unifamiliales ont augmenté de 9 % dans la région de Sherbrooke. C'est également la plus forte augmentation des 15 dernières années.

En 2016, 1348 maisons unifamiliales (hausse de 25 %) ont été vendues dans la région et 277 condos (hausse de 8 %) ont trouvé preneur. Du côté des immeubles locatifs de 2 à 5 logements, l'année a été moins faste avec un recul de 6 % avec 167 transactions.

Ce sont surtout les secteurs de Magog (+21 %) et de Jacques-Cartier (+19 %) où on a enregistré le plus de ventes.

Dans l’ensemble de la région de Sherbrooke, le prix médian des unifamiliales est resté stable l’an dernier, à 198 250 $. Il s’agit de la première fois depuis au moins 16 ans que le prix médian des unifamiliales ne progresse pas.

C'est à Gatineau que la croissance a été la plus forte au Québec avec une augmentation de 12 %.

Record de ventes à Victoriaville

Dans les plus petits centres urbains, Victoriaville tire bien son épingle du jeu avec une hausse de 13 %. Au total, 425 ventes résidentielles ont été réalisées. Il s'agit d'un record pour cette ville.

Quant au prix médian, il a progressé de 2 % pour s'établir à 145 000 $.

Du côté de Drummondville, on remarque une diminution des ventes de 4 % par rapport à 2015. Toutefois, le prix a progressé de 3 % pour atteindre 165 000 $.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine