Retour

Match annulé Carabins-Stingers : trois universités font appel

L'épidémie de gastro-entérite qui a décimé l'équipe de football des Carabins de l'Université de Montréal continue de faire des vagues.

Trois équipes ont fait appel de la décision du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) d'annuler le match prévu jeudi dernier entre les Carabins et les Stingers de l'Université Concordia.

Un comité d'appel indépendant se réunira le 17 octobre prochain et rendra sa décision ultérieurement.

Le RSEQ a conclu que cette situation était un cas de force majeure et qu’elle répondait aux critères prévus par les règles quant à l’annulation d’une rencontre.

Les Carabins, les Stingers et le Vert et Or de l'Université de Sherbrooke ont fait appel.

La décision de ne pas disputer le match le jeudi avait été prise de concert par l’équipe médicale des Carabins et la santé publique de Montréal. Une vingtaine de joueurs et d'entraîneurs ont été touchés par le virus. Les locaux de l'équipe de football ont dû être décontaminés.

Le RSEQ avait ensuite annoncé que le classement final du football universitaire serait déterminé par le calcul du coefficient entre le total de duels gagnés et le total des matchs disputés.

Les Carabins avaient proposé aux Stingers une solution de rechange ; reprendre le match le jour de l'Action de grâce, le 9 octobre, au CEPSUM. Les Stingers avaient refusé pour plusieurs raisons, sans toutefois les révéler publiquement.

L'Université de Montréal estime que la victoire devrait lui revenir puisque l'équipe a proposé une solution de rechange à l'adversaire. De son côté, les Stingers croient qu'ils méritent la victoire parce que les Carabins n'ont pas été en mesure de les affronter.

De son côté, le Vert et Or, dernier au classement, est d'avis qu'il est injuste que deux formations disputent un match de moins que les trois autres.

Les Carabins visitent le Vert et Or, samedi.

Plus d'articles

Commentaires