Retour

Mécaniciens recherchés chez TLD Canada à Sherbrooke

En pleine expansion, TLD Canada n'arrive plus à répondre à la demande. L'entreprise sherbrookoise, qui fabrique du matériel aéroportuaire exporté à travers le monde, est elle aussi frappée par la pénurie de main-d'œuvre. Samedi, une journée portes ouvertes a été organisée pour tenter d'attirer une quarantaine de travailleurs formés en mécanique.

« Ici, à Sherbrooke, on produit fabrique […] toute la gamme de produits qui tournent autour des avions sur les pistes. On fabrique notamment des tracteurs pour transporter les bagages, des tracteurs pour pousser les avions sur les pistes », explique le directeur général de l’usine, Rémi Langlois.

« À Sherbrooke, on est aussi spécialisés dans les chargeurs de fret et de grosses plateformes élévatrices pour charger les conteneurs dans les avions-cargos », poursuit-il.

Les employés recherchés seront appelés à assembler ces machines pour lesquelles la demande est croissante. Déjà, sur la trentaine de travailleurs qui se sont présentés samedi, dix ont été embauchés sur le champ. Ils doivent s’attendre à avoir du pain sur la planche.

« Notre usine compte 140 000 pieds carrés. C'est bien plein et il faut encore croître. On va agrandir avant la fin de l'année d'un autre 40 000 pieds carrés pour subvenir à la croissance », souligne M. Langlois.

TLD Canada expédie la moitié de son matériel aéroportuaire aux États-Unis, mais aussi en Asie et en Europe.

Avec les informations de Jean Arel

Plus d'articles