Retour

Menaces de mort contre le maire Sévigny : la prison pour Réjean Hurdle

Réjean Hurdle, l'homme qui a menacé de mort le maire Sévigny et la communauté musulmane lors d'un match de hockey au palais des sports en février a écopé de 12 mois de prison. Il devra donc passer les neuf prochains mois derrière les barreaux en raison de sa détention préventive.

En mars dernier, l'homme avait plaidé coupable à des accusations de menaces envers le maire de Sherbrooke et la communauté musulmane, mais également de méfait public. Le juge Conrad Chapdelaine s'est rendu en tout point à la recommandation de l'avocate de la Couronne, Me Isabelle Dorion.

Au moment des faits, Réjean Hurdle était en état d'ébriété. Il a alors téléphoné aux services d'urgence à neuf reprises affirmant que trois bombes se trouvaient au Palais des sports Léopold-Drolet.

Lors de l'annonce de la peine, mercredi matin, le juge a expliqué que les gestes dépassaient l'intolérance et que les nombreux antécédents judiciaires de l'homme expliquaient cette peine.

Réjean Hurdle devra aussi se soumettre à plusieurs conditions, dont l'interdiction de posséder une arme à feu pour les dix prochaines années. Il ne pourra pas s'approcher de tout lieu de culte de confession musulmane et des lieux de travail de Bernard Sévigny.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine