Retour

Menaces de mort contre le maire Sévigny : la prison pour Réjean Hurdle

Réjean Hurdle, l'homme qui a menacé de mort le maire Sévigny et la communauté musulmane lors d'un match de hockey au palais des sports en février a écopé de 12 mois de prison. Il devra donc passer les neuf prochains mois derrière les barreaux en raison de sa détention préventive.

En mars dernier, l'homme avait plaidé coupable à des accusations de menaces envers le maire de Sherbrooke et la communauté musulmane, mais également de méfait public. Le juge Conrad Chapdelaine s'est rendu en tout point à la recommandation de l'avocate de la Couronne, Me Isabelle Dorion.

Au moment des faits, Réjean Hurdle était en état d'ébriété. Il a alors téléphoné aux services d'urgence à neuf reprises affirmant que trois bombes se trouvaient au Palais des sports Léopold-Drolet.

Lors de l'annonce de la peine, mercredi matin, le juge a expliqué que les gestes dépassaient l'intolérance et que les nombreux antécédents judiciaires de l'homme expliquaient cette peine.

Réjean Hurdle devra aussi se soumettre à plusieurs conditions, dont l'interdiction de posséder une arme à feu pour les dix prochaines années. Il ne pourra pas s'approcher de tout lieu de culte de confession musulmane et des lieux de travail de Bernard Sévigny.

Plus d'articles

Commentaires