Retour

Métallurgie Castech de Thetford Mines réprimandée pour un accident de travail mortel

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a déposé les résultats de son enquête à la suite de l'accident de travail qui a coûté la vie à un employé chez Métallurgie Castech, à Thetford Mines, en mai dernier. 

Selon la CNESST, le travailleur est mort lorsqu'un pont roulant, le Principal, a été activé et a heurté un autre pont roulant, le Morris II, qui était en maintenance. La victime se trouvait sur le Morris II au moment de l'impact. Sa tête s'est retrouvée coincée entre le dessus du chariot sur lequel il se tenait, et une poutrelle du toit. 

La CNESST conclut que l'absence de moyens ou de mesures de prévention pour empêcher une collision entre un pont en entretien et un pont actif a causé l'accident. Elle souligne qu'il y avait aussi eu déficience dans la gestion de la sécurité lors des activités d'entretien des ponts roulants.

Après l'accident mortel, les travaux ont été suspendus par la CNESST sur le pont roulant Morris II.

Les conditions de reprise incluaient une neutralisation de l'énergie électrique sur la totalité du chemin de roulement lorsque des travaux sont effectués. Une procédure de cadenassage a aussi été effectuée. Selon la CNESST, l'entreprise s'est conformée à ces exigences. 

Métallurgie Castech a reçu un constat d'infraction, dont le montant pourrait varier de 16 124 $ à 64 495 $. Ce sera à un juge de fixer le montant précis de l'amende. En cas de récidive, le montant de l'infraction pourrait atteindre 322 479 $.

Plus d'articles

Commentaires