Retour

Meurtre de Jean-François Henri : la SQ installe un poste de commandement à Ulverton

Près de deux mois après la mort suspecte de Jean-François Henri dans une halte routière d'Ulverton, la Sûreté du Québec a décidé de déplacer son poste de commandement mobile dans la petite municipalité dans l'espoir de faire avancer l'enquête.

À compter de 8 h, jeudi, un poste sera donc installé à la halte routière.

Toute personne qui détiendrait des informations relativement à cet événement est invitée à s'y présenter. Les policiers seront sur place jusqu'à 15 h.

Le 19 mars dernier, un citoyen a signalé la présence du corps de Jean-François Henri à cet endroit.

Les enquêteurs considèrent qu'il a été victime d'un homicide. L’enquête est toujours en cours par le Service des enquêtes sur les crimes contre la personne.

L'homme était originaire de Magog et était connu des milieux policiers.

Selon son dossier de cour, il a été, par le passé, accusé de menaces de mort, de fraude, de bris de condition et de trafic de stupéfiants. Il a également purgé des peines d'emprisonnement.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Secrets d'une fashionista pour toujours être stylée





Rabais de la semaine