Retour

Meurtre de Theresa Allore : son frère poursuit les recherches

Le frère de Theresa Allore, une étudiante du collège Champlain de l'arrondissement de Lennoxville, à Sherbrooke, retrouvée morte à Compton il y près de 40 ans ans, tente toujours de trouver des indices qui pourraient mener au meurtrier.

Il est de passage dans la région, ce week-end, pour effectuer des recherches, à Compton. Une battue a été organisée, samedi, et d'autres recherches ont lieu ce dimanche. C'est que les policiers n'ont jamais réussi à élucider ce meurtre. 

John Allore, lui, n'a jamais cessé d'enquêter. Il croit que sa soeur aurait pu être la victime d'un tueur en série. « Pour moi c'est important de faire une démonstration que si vous avez la cause et le désir de faire ça, tu le fais. C'est important d'essayer, toujours, et de ne jamais lâcher », affirme-t-il. 

Rappelons qu'au nom de 8 familles québécoises, dont celle de Theresa Allore, l'avocat Marc Bellemare a écrit au ministre de la Sécurié publique, Martin Coiteux, à la fin du mois d'avril.

Il demande une rencontre avec lui pour que les familles puissent partager ce qu'elles vivent.

Dans sa lettre adressée au ministre Coiteux, 6 demandes sont formulées, dont celle que les familles aient accès au dossier complet de la police si, 25 ans après le meurtre, aucun suspect n'a été accusé.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine