Retour

Mieux se préparer à intervenir en situation d'urgence : des bénévoles reçoivent une formation à Drummondville

Plus d'une centaine de bénévoles en recherche et en sauvetage de partout en province sont réunis à Drummondville, ce samedi, pour une journée de formation. Cette journée, organisée par l'Association de sécurité civile du Québec (ASCQ), a pour but de rehausser le niveau de qualité des interventions des bénévoles.

Des formations théoriques et des ateliers pratiques sont au programme. « Il y a un accident d'automobile qui implique une voiture et un fardier. Il y a une autre scène qui veut reproduire une attaque terroriste avec un véhicule piégé qui explose lors d'un événement sportif et qui entraîne l'effondrement de bâtiments et d'estrades », explique le directeur médical et responsable des relations publiques pour le Service d'intervention d'urgence civile du Québec, Martin Sanfaçon. 

« Les gens vont devoir regarder ces scènes-là et identifier tout risque potentiel pour leur sécurité s'ils vont porter assistance aux victimes », ajoute-t-il.

Une troisième scène reproduira aussi une sortie de route d'un autobus avec une douzaine de figurants. Les bénévoles secouristes auront à intervenir et établir des priorités parmi les victimes.

Télécommunications

Des membres d'Ambulance Saint-Jean, de l'Armée du salue, de l'Association québécoise des bénévoles en recherche et sauvetage et des étudiants de l'Université du Québec à Montréal sont aussi sur place. 

Outre les formations en gestion de victimes multiples, deux autres formations, de plus petite envergure, se donnent aussi. Il s'agit d'une formation sur la gestion des télécommunications en situation d'urgence et sur la gestion des opérations d'urgence. 

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?