Retour

Mines oubliées par Québec dans son plan de restauration, la région de Thetford Mines le déplore

Des municipalités de la région de Thetford Mines, où se trouvent de nombreuses mines, se disent oubliées par Québec dans son plan de restauration des mines abandonnées. Elles déplorent ne pas avoir accès à ce programme.

Les municipalités d'East Broughton, Thetford Mines et St-Joseph-de-Coleraine sont déçues de ne pas être touchées par le Plan de restaurations des sites miniers abandonnés.

La plupart de ces mines ne sont pas complètement abandonnées, au sens où elles sont la propriété de quelqu'un, mais souvent, les propriétaires ne sont pas les anciens exploitants des ressources et n'ont pas les moyens de payer des sommes importantes pour restaurer ou sécuriser les sites.

Le Prefet de la MRC dit avoir déjà fait des demandes du côté du ministère des ressources naturelles pour obtenir de l'aide afin de restaurer des sites qui ne sont pas orphelins, mais où il est impossible de faire du développement. Ces sites sont tout simplement délaissés par les propriétaires, qui font le minimum.

On a des résidus partout. On a la santé publique sur le dos, on a la CSST sur le dos, ce qui fait augmenter nos coûts de production de 30 pour cent. Pis on a absolument rien au niveau de la restauration, on a absolument rien pour nous dire qu'ils vont nous accompagner dans un développement.

Paul Vachon, préfet, MRC des Appalaches

La municipalité d'East Broughton est devant les tribunaux pour un litige l'opposant à des propriétaires d'une ancienne mine. Parmi ces propriétaires, un club de chasse et pêche. En 2010-2011, il y a eu un glissement de terrain, des maisons inondées et des travaux pour sécuriser le site se sont avérés nécessaires. La MRC a fait faire les travaux, qui ont coûté 2,7 millions de dollars. East Broughton est maintenant responsable de réclamer l'argent aux propriétaires. Le maire de l'endroit ne souhaite pas commenter ce dossier. À l'instar du préfet de la MRC, il espère un coup de pouce de Québec.

On a demandé une rencontre avec le ministre Arcand pour faire valoir notre point et puis ensuite on s'attend à ce qu'on puisse avoir un soutien de Québec.

Kaven Mathieu, maire d'East-Broughton

Même son de cloche de la part du maire de St-Joseph-de-Coleraine, qui espère une aide gouvernementale.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?