Malgré la chaleur et les difficultés techniques, les huit participants au Relais InspirAction, qui vise à amasser des fonds pour Haïti, ont réussi leur objectif de parcourir la distance entre Québec et Sherbrooke... à la course.

Parti à l'aube du Château Frontenac à Québec, les coureurs sont arrivés à la microbrasserie Le Siboire de Sherbrooke vers 22 h 45 après avoir parcouru 202 kilomètres en 18 heures.

« On a vu le lever du soleil à Québec, puis le coucher du soleil à Sherbrooke », souligne le responsable de cette édition, Jean-Philippe Marcoux. La journée « a été longue en émotions », mais selon lui, tout s'est très bien déroulé malgré les petits pépins, notamment en raison d'un problème logistique avec le premier relais.

Les coureurs ont également dû ralentir la cadence, en après-midi, en raison du soleil qui plombait dur.

Une finale mémorable, mais il manque des sous

La finale a été « extraordinaire », selon Jean-Philippe Marcoux. Lorsqu'ils sont arrivés à bon port, « les jambes ont flanché », mais une surprise les attendait pour souligner leurs efforts.

« Le président de la fondation InspirAction Yannick Daoudi nous a envoyé une vidéo, parce qu'il est à l'extérieur du pays, donc une vidéo de remerciement et de félicitations. Nous, cela a mis une boucle à l'évènement », souligne-t-il.

L'objectif de cette campagne de financement n'est toutefois pas atteint. Il manque 1000 $ pour atteindre l'objectif fixé par le Relais. Les gens ont jusqu'à dimanche soir pour contribuer à la cause.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine