Retour

Moins d’accidents dans le secteur minier au Québec

Il se produit aujourd'hui quatre fois moins d'accidents de travail qu'il y a 12 ans dans le secteur minier au Québec, selon des statistiques compilées par l'Association minière du Québec (AMQ).

En 2003, l'AMQ dénombrait 9 accidents de travail par 200 000 heures travaillées, alors que depuis le début de 2015, il y en a eu 2,2.

Selon la présidente de l'AMQ, Josée Méthot, les entreprises minières ont déployé des efforts pour améliorer la sécurité dans leur milieu de travail.

L'Association souhaite réduire le nombre d'accidents dans le secteur minier en s'adressant directement aux travailleurs.

« On travaille à développer de nouveaux programmes de formation qui vont nous permettre de copier de bons comportements de certains », souligne-t-elle.

L'AMQ organise cette semaine un 51e colloque en santé et en sécurité au travail au Centre des congrès de Rouyn-Noranda.

Plus d'articles

Commentaires