Retour

Mort violente pour les 3 employés de Neptune Technologies conclut le coroner

Le coroner Louis Normandin a remis ses rapports à la suite du décès de trois employés de l'usine Neptune de Sherbrooke en novembre 2012. Dans les trois cas, il conclut à une mort violente consécutive à l'explosion qui s'est produite aux installations d'extraction d'huile de krill.

Un texte de Geneviève Proulx

Le coroner note que Marc Couture est décédé des suites de graves brûlures. Herman Guerrero a succombé à un traumatisme craniocerebral contondant majeur. Enfin, Abel Regalado-Calderin est mort asphyxié.

Louis Normandin rappelle, dans son rapport, les conclusions de la CSST à savoir notamment qu'il y a eu des manquements dans la conception et le contrôle du procédé de redémarrage de l'usine ce qui a provoqué un déversement d'acétone qui a provoqué la déflagration. Neptune a, par la suite, apporté des correctifs.

Un bureau d'enquête a été ouvert au Service de police de Sherbrooke, où deux personnes travaillent à temps plein sur le drame de novembre 2012. Elles cherchent à établir si l'entreprise a une quelconque responsabilité criminelle dans cette explosion. Les enquêteurs travailleront sur ce dossier jusqu'à la fin octobre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un drone filme la beauté de l'Australie





Concours!



Rabais de la semaine