Retour

Murale du parc Victoria : le conseil municipal de Sherbrooke fait le point

Les élus municipaux de Sherbrooke sont revenus, lors de la séance du conseil municipal de lundi soir, sur la controverse entourant la murale du parc Victoria. 

Comme prévu, le conseil municipal s'est penché sur le cas de cette murale réalisée par l'artiste Olivier Bonnard. Il a été convenu que les règles de fonctionnement internes du comité Tags et graffitis et les communications avec le Festival Bohémia n'ont pas été claires. Une analyse complète de la situation sera par ailleurs faite.

« Quand il y a un dilemme comme celui-là, qu'il se passe une situation qui soulève des critiques ou des questionnements, ce n'est pas à une conseillère de régler ça, c'est à la Ville de Sherbrooke, au comité exécutif, ou au conseil municipal. Dans ce cas-là il aurait fallu que ça monte », a rappelé le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny.

Rappelons que la murale d'Olivier Bonnard est inspirée de l'oeuvre La Danse de Henri Matisse. Au départ, elle représentait deux femmes nues qui sont en suspens dans les airs avec des instruments de musique qui cachent leur pubis. Elle a été peinte en vue du Festival Bohémia qui a eu lieu la semaine dernière.

La conseillère municipale Hélène Dauphinais jugeait l'oeuvre de départ sexiste. « La féministe » en elle se disait « qu'encore une fois, ce sont des femmes nues qui sont présentées et qu'on y idéalise le corps de la femme ». De plus, elle a ajouté que « cette nudité-là inciterait à venir faire des graffitis à caractère sexuel. »

Des excuses à l'artiste

La Ville veut maintenant permettre à l'artiste Olivier Bonnard de réaliser une oeuvre dans un nouvel espace public, afin qu'il se reprenne, en quelque sorte. « Je pense qu'il faut tirer des leçons et ce sera intéressant que l'artiste puisse réaliser une oeuvre, qui sera reçue, ma foi, comme une oeuvre d'art », a ajouté M. Sévigny.

De son côté, la conseillère municipale Christine Ouellet a suggéré que la Ville présente ses excuses à l'artiste lors du conseil municipal de lundi soir.

Plus d'articles

Commentaires