Retour

Nombreuses réactions au budget 2017 à Sherbrooke

Au total, quatre élus ont voté contre le budget municipal 2017 de la Ville de Sherbrooke. Si plusieurs élus ont qualifié l'exercice d'audacieux, d'autres qualifient le budget de bâclé et estiment qu'un gel aurait été possible.

« C'est un budget du laisser-aller et j'aurais souhaité un gel », s'est exclamé le conseiller municipal Jean-François Rouleau, qui a voté contre le budget 2017.

Le conseiller Pierre Tardif est allé dans le même sens en disant que les contribuables avaient largement apporté leur contribution en 2016 et qu'ils auraient mérité, selon lui, de souffler en 2017. « J'ai l'impression que tout le monde a les mains dans le plat de bonbons. » Ce à quoi a répliqué le conseiller Bruno Vachon : « Quand le plat de bonbons est dans notre district, on a tous le goût de piger dedans pour nos citoyens. »

Le conseiller Vincent Boutin a, pour sa part, exprimé le fait qu'un gel aurait été très populaire, mais qu'il fallait se positionner pour l'avenir.

Le doyen des élus, le conseiller Robert Pouliot, a dit qu'il trouvait qu'il s'agissait d'un budget responsable. Même son de cloche pour la conseillère Danielle Berthold, qui a toutefois avoué être déçue du fait que la Ville investit de l'argent dans une nouvelle murale en 2017 plutôt que dans l'animation de tout le circuit des murales.

« Nous aurions un manque à gagner de 11 millions de dollars dans nos coffres sans l'optimisation », a indiqué Louisda Brochu. Le conseiller municipal qualifie le budget 2017 de la Ville de Sherbrooke d'historique.

Sans surprise, la conseillère Annie Godbout a également voté contre le budget. Elle a dit trouver que l'exercice de lac-à-l'épaule sur le budget est purement esthétique. « Je me pose beaucoup de questions comme les citoyens, je me demande si on a perdu le contrôle de nos dépenses. La Ville finance une multitude de partenaires. L'éparpillement est éloquent. »

Ce à quoi Christine Ouellet a répliqué. « Ça me fait saigner les oreilles quand j'entends qu'on ne se préoccupe pas des citoyens. On est là pour eux. »

La conseillère du district du Pin solitaire, Hélène Dauphinais, a également voté contre le budget.

Plus d'articles

Commentaires