Le bédéiste Samuel Cantin publie un nouveau roman graphique, Whitehorse, aux Éditions Pow Pow. Il s'agit de la première partie d'un dyptique pour le dessinateur originaire de Sherbrooke. La suite de l'histoire sera publié d'ici un an.

Un texte d'Anik Moulin

Whitehorse relate l'histoire d'un couple formé de Henri, paranoïaque et peu sociable, et Laura, comédienne. La relation des deux partenaires se désagrège parce que Laura est sur le point de tourner un film à Whitehorse avec le réalisateur Sylvain Pastrami.

« Le projet était tellement plus gros que mes derniers, que j'ai décidé de le faire en deux livres, confie Samuel Cantin. C'est sûr qu'avec les deux tomes, ça va totaliser à peu près 450 pages, en bout de ligne. Je voulais faire quelque chose de la durée d'un film à peu près ».

Originaire de Sherbrooke, Samuel Cantin a fait des études en création littéraire à l'UQAM et est titulaire d'un baccalauréat en cinéma à Concordia.

Il a publié Phobies des moments seuls en 2011 puis Vil et misérable en 2013. Ce dernier livre vient tout juste d'être publié en Espagne.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine