Retour

Nouveaux papas anxieux recherchés pour une étude à Sherbrooke

L'anxiété généralisée chez les pères en période de post-partum fait l'objet d'une recherche à l'Université de Sherbrooke.

Difficulté à contrôler ses préoccupations, fatigue, manque de concentration et irritation font partie des principaux symptômes.

L'auteure de la recherche, Kathleen Gagnon, une étudiante au doctorat psychologie, tente de trouver des pères qui en souffrent.

« On dit que 6,3 % des nouveaux pères souffriraient d’anxiété généralisée. Pour l’instant, il n’y a pas beaucoup de recherche concernant l’anxiété chez les nouveaux pères. On sait que les mères sont plus à risque de développer certaines difficultés », explique-t-elle.

Cependant, beaucoup études montrent que ce trouble d’anxiété généralisée touche à la fois les mères et les pères, poursuit-elle.

Plus de chicanes, entre autres

L’anxiété généralisée peut avoir des effets négatifs sur le couple et la famille

« Par exemple, une diminution de la qualité de la relation conjugale, plus de chicanes, une diminution de l’intimité, une satisfaction au niveau de la sexualité qui est moins grande en raison de certains conflits qui peuvent être exacerbés et ça peut aussi avoir un impact sur l’éducation de l’enfant », énumère-t-elle.

Kathleen Gagnon recherche des hommes qui ont eu un enfant au cours des deux dernières années et qui ont vu leur anxiété augmenter.

Les candidats doivent être âgés de 18 à 65 ans.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine