En collaboration avec l'organisme Corridor appalachien, des citoyens s'unissent pour protéger 13 hectares à Orford. Ce geste permet de protéger plusieurs espèces en situation précaire.

La nouvelle aire Collin-Le Havre d'Orford est située dans un secteur montagneux. Parmi les espèces en situation précaire qui s'y trouvent, il y a la couleuvre à collier et la salamandre sombre du Nord.

Plus de 27 espèces aviaires y ont été répertoriées dont la paruline bleue, la paruline couronnée, la paruline à gorge noire, la paruline noir et blanc, le pic maculé et le et le viréo à tête bleue. Ce sont des espères jugées prioritaires par le Service canadien de la faune d'Environnement Canada.

Corridor appalachien ajoute que ce geste permet de contribuer au maintient de la qualité de l'eau du lac Bran de Scie situé en aval. Des mammifères, tel l'orignal, le pékan ou le lynx roux pourront aussi étendre leur territoire.

L'organisme a accompagné le groupe de citoyens qui est derrière se projet. « Nous somme fiers d'avoir ainsi pu mettre à profit notre expertise au service de l'écologie et des citoyens! Nous remercions chaleureusement les initiateurs du projet, les donateurs ainsi que Serge Collins, qui a fait un généreux don écologique », souligne la directrice générale de l'organisme, Mélanie Lelièvre.

Plus d'articles