Retour

Nouvelle ressource en santé mentale à Drummondville

Une nouvelle ressource de traitement et de réadaptation pour les personnes ayant de graves problèmes de santé mentale ouvrira bientôt ses portes à Drummondville. La première pelletée de terre a été effectuée jeudi.

Le projet sera intégré à la ressource intermédiaire Saint-Charles qui accueille déjà 22 personnes ayant un problème de santé mentale. Il sera financé par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ).

Huit nouveaux usagers pourront simultanément bénéficier d'une réadaptation intensive avec un séjour d'une durée moyenne de 3 à 9 mois. Selon le CIUSSS MCQ, ce modèle favorise une meilleure accessibilité à ce type de service spécialisé.

« Il y a deux options en milieu hospitalier : le Centre hospitalier Sainte-Croix à Drummondville ou une unité de plus longue durée à Shawinigan », indique le chef de service de l'unité de traitement et de réadaptation du CIUSSS MCQ, Michel Germain.

Les usagers seront suivis de près par une équipe de professionnels composée d'ergothérapeutes, de travailleurs sociaux, d'éducateurs et de psychiatres. Le service de soutien sera offert 24 heures sur 24. Les responsables de la nouvelle ressource espèrent que ce suivi permettra aux usagers de surmonter leurs difficultés.

Le CIUSSS MCQ ne débloque pas de nouveaux budgets pour ce projet. il s'agit plutôt d'une réaffectation de sommes déjà consenties dans son budget annuel de fonctionnement. Les travaux de construction doivent s'échelonner jusqu'en janvier 2017.

Plus d'articles