Retour

Oeuvre vandalisée au musée des beaux-arts de Sherbrooke

Le musée des beaux-arts de Sherbrooke aurait été victime d'un acte de vandalisme. La sculpture extérieure de l'artiste David James a été endommagée.

L’œuvre, constituée d’un socle en granite surmonté d’une boule en acier inoxydable, remplace le coq pour la saison estivale, le temps que celui-ci soit restauré. L’imposante base a été projetée sur le sol et la boule a été dérobée. Cette dernière a été jetée dans la rivière Magog, située à proximité, où elle a été retrouvée près du barrage. Les pompiers ont facilement réussi à la récupérer, puisqu’elle s’est retrouvée coincée entre les pierres.

Le poids total de l’œuvre dépasse la tonne, ce qui laisse présumer à l’agente de communications du musée, Mélissa Guimond, qu’il s’agit de l’œuvre de malfaisants.

« On n’a pas de certitude, mais on peut présumer que ce sont des gens qui ont fait un acte de vandalisme. Possiblement des gens qui ont bu quelques verres en trop et se sont donnés quelques petits défis. »

Il est encore trop tôt pour déterminer l’étendue des dégâts, souligne Mélissa Guimond, « puisque ce sera à l’artiste de déterminer si la boule est récupérable ou non ». La boule a depuis été remisée à l’intérieur, et n’est plus accessible au public. Quant à la base, une équipe doit toujours être déployée pour la relever, et permettre ainsi d’évaluer les dommages.

Mélissa Guimond confirme qu’une enquête policière est en cours pour tenter tout de même de retrouver les vandales.

Plus d'articles

Commentaires