Retour

Olympiade mondiale de la robotique: des élèves du Séminaire de Sherbrooke médaillés d'or

Participant avec le simple désir de vivre une belle expérience à l'Olympiade mondiale de robotique, des élèves du Séminaire de Sherbrooke sont néanmoins revenus avec une médaille d'or autour du cou cette semaine.

Unique délégation canadienne au sein de la compétition qui comptait 176 équipes provenant de plus de 160 pays, la formation dirigée par le professeur Francys Gauthier a mis la main sur le prix Dr. Mae Jemison pour l'unité internationale, un prix récompensant les équipes qui suivent et inculquent les meilleures qualités de First Global en abaissant les barrières et en construisant des ponts avec d'autres équipes et nations.

« Au départ, juste de se rendre là-bas, c'était le prix en tant que tel, mais là, de remporter ce prix, c'est incroyable. C'est l'un des plus prestigieux de la compétition », s'est réjoui le mentor de l'équipe composée d'élèves de troisième, quatrième et cinquième secondaires, Francys Gauthier mardi.

Si l'attitude des élèves n'a jamais été motivée par la possibilité de remporter un prix, leurs valeurs d'entraide ont rapidement été remarquées par les organisateurs de la compétition First Global, a affirmé M. Lafleur.

« On était reconnu pour l'aspect d'aide. Une fois arrivée à Washington, on était l'équipe à aller voir en cas de problèmes et on nous demandait d'aller voir des équipes qui éprouvaient des difficultés. On s'occupait de notre robot, mais on a aidé plusieurs équipes là-bas. »

Sur le terrain, le robot sherbrookois, qui avait notamment pour mandat d'attraper des balles, de les trier et de les lancer, a permis à la formation canadienne de signer une fiche de deux victoires et quatre défaites. Si l'équipe avait un bon robot, au dire de M. Gauthier, celle-ci repart avec plusieurs idées en tête pour améliorer leur robot.

« On a vu des équipes avec des robots qui poussaient la donne. De beaux systèmes de ramassage de balle, pour le triage aussi, mais surtout pour les faire sortir du robot. Les jeunes ont eu la chance de se promener, rencontrer les équipes, discuter avec elles et plusieurs belles amitiés ont été créées pendant la compétition. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine